Vous êtes titulaire d’un diplôme de technicien supérieur ou d'un diplôme universitaire de technologie tunisien, préparé en ISET ou dans un autre type d’établissement (faculté, institut, école) et vous souhaitez poursuivre des études supérieures en France. Le tableau ci-dessous vous indique les possibilités qui s’offrent à vous.

IMPORTANT : un diplôme de technicien supérieur ou un DUT ne donne pas directement accès à un master en France.

 

 

 

Diplôme préparé Type d’établissement Nombre d’années d’études Niveau final Niveau d’entrée Possibilité de poursuite d’études après ce diplôme Type de formation
Licence professionnelle (LP)Université (institut universitaire de technologie :IUT)1Bac+31ère annéeNon en général, à l’exception de certaines licences professionnelles (voir site internet des universités)Finalité professionnelle
Licence LMD (puis master et éventuellement thèse)Université (unité de formation et de recherche : UFR)1 (puis 2 si poursuite en master professionnel ou 5 si poursuite en master recherche et thèse de doctorat)Bac+3 (puis bac+5 ou bac+8)3ème année : L3Oui, obligatoirement car la licence LMD n’est pas un diplôme à finalité professionnelle : poursuivre en master recherche ou master professionnelEtudes fondamentales
Diplôme d’ingénieursEcole d’ingénieurs (universitaire ou autonome)3Bac+51ère année de cycle ingénieur (sur 3) ou 3ème année (sur 5)Oui (master professionnel, master recherche, diplôme de recherche technologique, formation en management…)Finalité professionnelle

 

Remarques :

§ Seuls les établissements peuvent juger du niveau d’études auquel l’étudiant peut accéder : le jury ou la commission pédagogique se prononce sur la compatibilité entre les contenus des diplômes antérieurs obtenus (ou en cours d’obtention) et les exigences de la formation sollicitée.

§ Le diplôme d’ISET ne donne pas forcément accès à la 3ème année de licence LMD : il peut être nécessaire de reprendre en 2ème année (L2)

§ Aujourd’hui, environ 12% des étudiants admis dans les formations d’ingénieurs sont titulaires d’un diplôme universitaire technologique (DUT) ou d’un brevet de technicien supérieur (BTS). Ce chiffre est plus important au sein des écoles d’ingénieurs qui recrutent directement au niveau bac (pour 5 années d’études), alors qu’il avoisine les 5% dans les grandes écoles d’ingénieurs (pour lesquelles le passage par les classes préparatoires reste le mode d’accès principal). Pour les techniciens supérieurs, le recrutement se fait, en règle générale, sur titre (dossier + entretien), ou, plus rarement, sur concours. L’entretien a le plus souvent lieu en France mais quelques écoles organisent l’entretien en Tunisie (UTC, UTT, UTBM, écoles du réseau Polytech’, ISTASE…).