Les études de médecine ont fait l'objet d'une profonde réorganisation entrée en vigueur en 2010-2011, en particulier concernant l'accueil des étudiants internationaux.

1- Si vous êtes étudiant (ou futur) étudiant en médecine ou en pharmacie

Les études de médecine, de pharmacie et d'odontologie sont assurées par des universités associées à des hôpitaux importants, les CHU (centres hospitaliers universitaires). Il en existe un trentaine en France.

Un étudiant étranger (hors UE) ne peut en aucun cas rejoindre des études médicales en cours de cursus.

Les étudiants européens titulaires d’un diplôme de fin de deuxième cycle d'études médicales ou d’un titre équivalent et les étudiants étrangers ayant validé le deuxième cycle des études médicales intégralement suivies en France effectuent en revanche leurs spécialisations (TCEM – Troisième cycle d'études médicales) normalement (épreuves nationales de classement puis internat).

L'étudiant étranger (hors UE) n’ayant pas encore obtenu un diplôme de médecine dans son pays, doit, quel que soit son niveau d’études, suivre la 1ère année du 1er cycle (PAES depuis 2010) et réussir le concours de fin d’année. Il intègre alors le niveau équivalent à celui qu’il avait atteint dans son pays. Pour cela il faut obligatoirement suivre la procédure DAP.

2- Si vous êtes déjà titulaire du diplôme de médecine ou de pharmacie

 

Diplôme de formation médicale spécialisée (DFMS) et diplôme de formation médicale spécialisée approfondie (DFMSA)

Cette procédure s’adresse aux titulaires d’un diplôme de médecine ou de pharmacie tunisien en cours de spécialisation. Le dépôt des dossiers s’effectue au début de chaque année à l’Institut français de Tunisie (IFT) et une sélection est opérée en France sur dossier en fonction des spécialités et des disponibilités dans les établissements de santé français. Au cours de la formation qui peut durer de 1 à 3 ans pour le DFMS et de 6 mois à 1 an pour le DFMSA, les médecins sélectionnés sont rémunérés et ont alors un statut de « faisant fonction d’interne » (FFI). Les dossiers de candidatures seront téléchargeables dès le mois de décembre depuis le site internet de l’IFT www.institutfrancais-tunisie.com .

Les candidats retenus (uniquement pour les DFMS et les DFMSA) devront passer par la procédure Campus France "allégée" avant de déposer leur demande de visa à TLS-Contact.

 

Concours d'internat à titre étranger

 

Les médecins tunisiens qui souhaitent effectuer l’intégralité de la formation de spécialiste en France peuvent se présenter au concours d’internat à titre étranger. Le dépôt des dossiers de candidature doit s’effectuer avant le 31 mars de chaque année à l’Institut français de Tunisie. Les épreuves d’admissibilité se tiennent en Tunisie en septembre et les épreuves d’admission en France en décembre.

 

Chefs de clinique et assistants associés dans la cadre de la coopération internationale et du développement

Les médecins impliqués dans une activité hospitalo-universitaire en Tunisie peuvent se porter candidats à des postes de chefs de clinique et assistants associés en France. Les médecins intéressés peuvent déposer leurs dossiers avant le 29 avril 2011 auprès de l’Institut français de Tunisie.

 

Stage dans un établissement public de santé

Dans le cadre d'une action de coopération internationale hors Union européenne menée avec une personne de droit public ou de droit privé, les établissements publics de santé peuvent accueillir des stagiaires associés, titulaires d'un diplôme de docteur en médecine ou en pharmacie permettant l'exercice dans le pays d'obtention ou d'origine, afin de les faire bénéficier d'une formation pratique complémentaire conduisant à la reconnaissance d'un niveau de qualification professionnelle.
Les conditions d'accueil et les obligations du stagiaire associé doivent faire l'objet d'une convention de stage. Cliquez ici pour accéder au texte officiel.